Rencontre ligue 1

Le calendrier et tous les résultats de la Ligue 1 , 22e journée.
Table of contents

La plus belle affiche du week-end se joue le dimanche soir à 21h. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour en savoir plus concernant cette prestation. Mais il est également sportif, car une victoire dans cette compétition offre une qualification immédiate pour les phases de groupe de la Ligue des Champions , permettant de se confronter aux meilleures écuries européennes. Conformément à l'article L. Aller au contenu principal. Billet à l'unité - Montpellier. Mercredi, 20 Février - 21h Billet à l'unité - Montpellier Complet.

Billet à l'unité - Rennes. Dimanche, 27 janvier - 21h Billet à l'unité - Rennes Complet. Billet à l'unité - Bordeaux. FC Girondins de Bordeaux. Samedi, 9 Février - 20h Billet à l'unité - Nîmes. Samedi, 23 Février - 20h Billet à l'unité - Strasbourg. Samedi, 6 avril - 20h Billet à l'unité - Nice. Samedi, 4 mai - 20h Salon des Princes - Montpellier.

Calendrier et résultats Ligue 1 - Football

Junior Club - Rennes. Junior Club - Rennes Complet. Junior Club - Bordeaux. Junior Club - Bordeaux Complet. Junior Club - Nîmes. Junior Club - Nîmes Complet. Junior Club - Strasbourg. Junior Club - Strasbourg Je découvre. Junior Club - Nice. Junior Club - Nice Je découvre. Junior Club - Marseille. Dimanche, 17 mars - 21h Junior Club - Marseille Je découvre. En , il faut pour la première fois avoir recours au goal-average correspondant au quotient des buts marqués par les buts encaissés pour départager l'Olympique de Marseille de Jaguaré et Mario Zatelli de son dauphin le FC Sochaux, vainqueur de la Coupe.

Cette saison voit les brillants débuts dans l'élite du FC Rouen , cantonné en deuxième division les années précédentes malgré ses nombreux internationaux et notamment son jeune buteur Jean Nicolas [ 14 ]. Les rôles entre Sochaliens, champions, et Marseillais, vainqueurs de la Coupe, sont inversés en [ 15 ]. Enfin la septième édition du championnat, la dernière avant la seconde Guerre mondiale , voit le FC Sète remporter un second sacre, devant l'Olympique de Marseille et le Racing [ 16 ].

Les joueurs britanniques et ceux originaires d'Europe centrale Autriche au premier chef sont nombreux à rejoindre les clubs français professionnels, qui comptent ainsi dans leurs rangs quelques-uns des meilleurs joueurs de la planète, parmi lesquels le gardien de but parisien Hiden, l'attaquant suisse du FC Sochaux André Abegglen ou encore le Marocain Larbi Benbarek qui illumine le championnat en sous les couleurs marseillaises [ Note 4 ]. Côté français, les buteurs sochalien Roger Courtois et rouennais Jean Nicolas sont parmi les joueurs les plus en vue.

Malgré les problèmes financiers inhérents au passage au professionnalisme et à la multiplication des longs déplacements, le football professionnel français se développe progressivement. Par convention, ces titres ne figurent pas au palmarès des clubs. En effet, durant cette période, la France du football a été handicapée par la Seconde Guerre mondiale: En raison de la guerre, les relégations ne sont pas prises en compte en Les permissions sont rares, les équipes alignées souvent constituées de joueurs inconnus [ 18 ].

Les éditions suivantes, en et , désignent des vainqueurs par zones d'occupation zone interdite , zone occupée et zone libre jusqu'en , quand elles ont pu s'achever.

L'Actu Ligue 1

En , la compétition se déroule de façon plus sereine, mais les vainqueurs des deux poules de seize équipes, le RC Lens et le Toulouse FC ne se rencontrent pas [ 19 ]. Le championnat de France fédéral qui se tient en , décrit comme catastrophique en matière d'organisation tous les matchs ne sont pas joués et de jeu, sacre l' équipe fédérale Lens-Artois. Les clubs dépossédés de leurs sections professionnelles poursuivent leurs activités footballistiques, s'ils le souhaitent, dans des championnats amateurs, et sont autorisés à participer à la Coupe de France aux côtés des équipes fédérales [ 20 ].

Le système des équipes fédérales est abandonné avec la Libération: Deux groupes de douze équipes sont montés à partir de novembre au Nord, de janvier au Sud , malgré l'impossibilité pour les clubs de l'Est d'y prendre part combats obligent. Même dans les zones libérées, les transports sont difficiles car les réseaux ferroviaires et routiers sont très endommagés.

La refonte de la Division 1 est un sujet prioritaire de la Fédération à l'été , certains clubs ont fusionné pendant la guerre: Des places se libèrent, d'autant que l'élite passe de seize à dix-huit clubs. On se réfère ainsi aux résultats du dernier championnat pour admettre directement en D1 les clubs du Lyon OU , des Girondins de Bordeaux et du Stade de Reims , seulement 6 e de seconde division en mais 4 e du groupe Nord en , préféré au Stade clermontois , 4 e du groupe Sud, en raison de ses bons résultats durant les saisons de guerre [ 22 ].

Les Lillois enlèvent le premier titre en , devant d'inattendus Stéphanois, puis collectionnent les deuxièmes places [ 23 ]. Le CO Roubaix-Tourcoing remporte à la surprise générale le titre en avec quatre points d'avance sur une valeur montante du football français, le Stade de Reims.

Ce ne sera qu'un feu de paille pour le CORT, qui déclinera rapidement par la suite [ 24 ]. Les jeunes Rémois concrétisent leur progression par un premier titre la saison suivante, à la barbe des Lillois toujours, dépassés en toute fin de saison [ 26 ]. En c'est au tour des Girondins de Bordeaux , pourtant tout juste promus, d'ouvrir leur palmarès grâce à une défense imprenable, avant que l' OGC Nice , emmené par le brillant Yeso Amalfi , n'en fasse de même en , à l'issue d'un championnat extrêmement serré: Malgré le départ du Brésilien pour l'Italie, les Aiglons réalisent l'exploit inédit de conserver leur couronne l'année suivante et, mieux encore, d'y ajouter la Coupe de France [ 27 ].

Sous la conduite d' Albert Batteux depuis , le Stade de Reims s'impose à partir de comme la première équipe vedette du championnat. Jamais classé au-delà de la quatrième place depuis , grâce notamment à son buteur Pierre Sinibaldi , le club applique une politique de recrutement de jeunes talents et de formation qui porte ses fruits [ 28 ]. Les joueurs vedettes du grand Reims sont le meneur de jeu Raymond Kopa puis , le capitaine Robert Jonquet et Armand Penverne En , les Rémois remportent le championnat sans contestation, présentant la meilleure attaque et la meilleure défense, avant d'enlever la Coupe latine au Milan AC , une première pour un club français [ 29 ].

Dépassés en toute fin de saison par le Lille OSC , les Rémois prennent leur revanche la saison suivante. Ils s'inclinent en finale de la Coupe latine face au Real Madrid mais remportent facilement la première édition du Challenge des champions face aux Lillois [ 32 ]. S'il domine incontestablement dans le jeu, comme l'illustre le nombre de ses joueurs en équipe de France lors de la Coupe du monde , le Stade de Reims n'écrase cependant pas le championnat sur le plan des résultats, notamment parce que sa priorité va volontiers à la prestigieuse Coupe d'Europe des clubs champions , dont il atteint la finale à deux reprises, en [ 33 ] qui verra Raymond Kopa signer au Real Madrid contre 52 millions de francs lors de l'inter-saison suivante [ 34 ] , et en [ 35 ].

L'édition du championnat est remportée par les Niçois de Luis Carniglia [ 36 ] , tandis que la première couronne stéphanoise est acquise en avec quatre points d'avance sur le RC Lens [ 37 ]. L' Olympique de Marseille , dernier club à avoir participé à toutes les éditions du championnat de France, est à son tour relégué en Division 2 [ 39 ].

Le Stade de Reims remporte deux nouveaux titres de championnat en et en , en dominant avec une certaine facilité ses concurrents. Lors de cette dernière saison, il termine en tête, vainqueur de son dernier match , à égalité de points avec le Racing Club de Paris et avec la même différence de buts. Malgré la meilleure attaque du Racing, le titre est bien décerné aux Rémois, départagés à la moyenne de buts [ 40 ]. Cette déception marque la fin du grand Racing de Pierre Pibarot , une équipe particulièrement populaire et spectaculaire, dont l'attaquant Thadée Cisowski est plusieurs fois meilleur buteur du championnat.

Trop irrégulière, elle est troisième en et et perd surtout le titre à la dernière journée à deux reprises, en face à l' AS Monaco , alors qu'une victoire lui assurait d'être sacrée championne de France [ 41 ] , et en face au Stade de Reims. Just Fontaine doit arrêter sa carrière en et le Stade de Reims termine au deuxième rang la saison suivante derrière l' AS Monaco de Lucien Leduc , déjà championne de France en [ 42 ].

Les parcours décevants en Coupe d'Europe et l'indépendance de Batteux vis-à-vis des dirigeants conduisent les responsables rémois à ne pas renouveler le contrat de l'entraîneur à la fin de la saison , marquant ainsi la fin de la domination du Stade de Reims sur le football français [ 43 ]. Pour son retour dans l'élite en , l' AS Saint-Étienne décroche un deuxième titre de champion à la surprise générale des observateurs.

Cependant les années d'après-titre sont plus difficiles: Il faut attendre pour les voir remporter de nouveau le championnat à l'issue d'un duel serré avec les Nantais [ 45 ]. La saison suivante est celle de l'apothéose pour la méthode José Arribas: Jacky Simon , meilleur buteur du championnat avec vingt-quatre réalisations, devient le premier joueur du FC Nantes à porter le maillot de l' équipe de France.

Le club complète son palmarès avec les victoires en Coupe de la Ligue et en Challenge des champions [ 47 ]. Les Nantais conservent leur titre de champion de France la saison suivante et terminent meilleure défense 36 buts , meilleure attaque 84 buts et voient aussi le titre de meilleur buteur être glané par Philippe Gondet avec 36 réalisations en 37 matchs de championnat.

Néanmoins le club perd en finale de la coupe de France contre le RC Strasbourg ainsi qu'au premier tour de la coupe des clubs champions européens contre les Yougoslaves du Partizan Belgrade , futurs finalistes de la compétition [ 48 ]. Il faut attendre pour voir les Stéphanois reprendre les rênes du championnat à l'issue d'un nouveau duel serré avec les Nantais [ 45 ].

L'année suivante, la greffe prend exceptionnellement bien entre Albert Batteux et son nouveau club, l'AS Saint-Étienne, qui remporte dès sa prise de fonction le premier doublé Coupe - championnat de son histoire [ 49 ] , en dominant ses concurrents assez largement. Les hommes de Batteux conservent leur couronne la saison suivante, malgré la concurrence des Girondins de Bordeaux , faisant de l'ASSE le premier club vainqueur de trois titres de champion de France d'affilée. En , les Stéphanois remportent un triplé historique Coupe - championnat - Gambardella. Signes de la domination totale des Verts sur le football français, le dauphin en championnat, l' Olympique de Marseille , pointe à onze points en fin de saison, tandis que la finale de Coupe est remportée face à un FC Nantes ridiculisé par un cinglant [ 50 ].

L'année suivante et après une lutte acharnée contre le rival stéphanois, l'Olympique de Marseille décroche le titre de champion de France, avec un duo d'attaquants composé de Josip Skoblar qui marque 44 buts, ce qui reste le record de buts inscrits en championnat sur une saison, et de Roger Magnusson [ 51 ]. L'OM frappe ensuite un grand coup en recrutant, chez les Verts, Georges Carnus et Bernard Bosquier , qui lui permettront de réaliser pour la première fois de son histoire le doublé championnat-coupe la saison suivante [ 50 ].

Dominés en par le FC Nantes , les Verts prennent leur revanche les années suivantes en signant deux nouveaux doublés Coupe-championnat en et Ils y gagnent une grande popularité à travers le pays [ 45 ]. En , les Verts remportent le championnat de France pour la troisième année consécutive et réalisent un parcours européen resté dans les mémoires. En finale, ils affrontent le 12 mai le Bayern Munich, double tenant du titre, au Hampden Park de Glasgow.

Les Verts touchent deux fois les poteaux avant de s'incliner sur un but sur coup franc de Franz Roth [ 52 ]. Dans la fin des années , la domination stéphano-nantaise n'est plus aussi pressante, l'AS Monaco enlevant deux titres en et [ 53 ] , [ 54 ] , tandis que le RC Strasbourg de l'entraîneur Gilbert Gress décroche l'édition [ 55 ]. Les recrutements du jeune Michel Platini et de l'international hollandais Johnny Rep replacent l'ASSE au sommet du football français en grâce à un Platini qui arrive au sommet de son art [ 45 ] , [ 50 ].

La course au titre de meilleur buteur de la saison reste l'un des grands moments de cette période. Le Marseillais Josip Skoblar remporte finalement cette distinction avec 44 buts inscrits en 38 matchs devant le Stéphanois Salif Keita et ses 42 buts [réf. À l'image des treize buts inscrits en phase finale de Coupe du monde par Just Fontaine en , ce record de 44 buts sur une saison apparaît comme inaccessible, même pour des buteurs en série comme l'Argentin Carlos Bianchi qui plafonne à 37 buts en 38 matchs en Parmi les autres grands buteurs de ces années, on compte Philippe Gondet 36 buts en , Delio Onnis buts de à , Bernard Lacombe buts de à et Hervé Revelli buts de à notamment [réf.

Dans le milieu des années , les Girondins sont l'équipe-phare du football français. Ils remportent trois titres en , et , deux coupes de France et se qualifient chaque année pour les coupes d'Europe. Ils manquent de peu la consécration européenne par deux fois. En , ils sont battus en demi-finale de la Coupe des Champions par la Juventus de Michel Platini [ 56 ].

En , les Girondins sont de nouveau sortis en demi-finale de la Coupe des Coupes par le Lokomotive Leipzig [ 56 ]. Le 30 avril , Bordeaux remporte la Coupe de France de football face à l' Olympique de Marseille , en pleine ascension au début des années Tapie , en s'imposant après prolongation grâce à un somptueux but de Giresse sur Joseph-Antoine Bell [ 57 ].

L'année suivante est réalisé son premier et seul doublé en devançant l' Olympique de Marseille de quatre points en championnat et dominant ces mêmes Marseillais en finale de la Coupe. Au terme de la saison où le club finit dixième, la DNCG décide de reléguer administrativement les Girondins de Bordeaux en D2 en raison de leur déficit budgétaire environ 45 millions d'euros actuels [ 58 ].

Durant cette période de domination bordelaise, deux autres clubs décrochent tout de même un titre de champion de France: Le club, après avoir été le dauphin des Girondins de Bordeaux en , remporte quatre championnats de France de à et une coupe de France en Régulièrement qualifié en coupe d'Europe, il atteint les demi-finales de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe en face à l' Ajax Amsterdam de Dennis Bergkamp [ 61 ] , puis les demi-finales de la Coupe d'Europe des clubs champions en face au Benfica Lisbonne [ 62 ].

En , Marseille échoue en finale de Coupe d'Europe des clubs champions face à l' Étoile rouge de Belgrade aux tirs aux buts [ 63 ] , après avoir notamment éliminé en quarts de finale le Milan AC , double tenant du titre. Il s'agit de la première victoire d'un club français en Coupe d'Europe, qui est terni dans la foulée par l' affaire VA-OM , une affaire de corruption qui éclate à la suite du match de championnat entre l' Olympique de Marseille et l' US Valenciennes-Anzin , des joueurs valenciennois déclarant avoir reçu des sommes d'argent d'émissaires de l'équipe adverse pour lever le pied durant le match.

Le 22 septembre, la fédération française suspend l'attribution à l'OM du titre de champion de France pour la saison , ainsi que les licences de Jean-Pierre Bernès et des joueurs impliqués [ 65 ]. En , le brésilien Raí renforce l'effectif du Paris Saint-Germain , qui s'installe en tête du championnat en octobre pour ne plus la lâcher, décrochant enfin un titre face au rival marseillais qui est de plus rétrogradé administrativement [ 66 ].

La saison suivante est celle du renouveau du FC Nantes , qui a atteint la finale de la coupe de France avec des joueurs comme Patrice Loko , Christian Karembeu , Claude Makelele ou Nicolas Ouédec avant de dominer le championnat de France Les Canaris remportent alors le septième titre du club, réalisant un record de trente-deux matchs d'affilée sans défaite [ 67 ]. Lors de la saison , le championnat est d'abord largement dominé par le Paris Saint-Germain , qui est sacré champion d'automne avec sept points d'avance sur l' AJ Auxerre de Guy Roux et le FC Metz.

Pourtant l'équipe parisienne réalise de nombreuses contre-performances en février et mars, au point d'être dépassée par les Bourguignons fin mars. Le 4 mai, l'AJ Auxerre remporte sa deuxième Coupe de France en battant le Nîmes Olympique , avant d'être sacrée championne de France pour la première fois de son histoire à la surprise générale et de réaliser ainsi le doublé Coupe-Championnat [ 68 ].

Le Paris SG se console en remportant le 8 mai la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe , une première pour un club français, face au Rapid Vienne. La saison suivante, le championnat est animé par deux outsiders que sont le RC Lens et le FC Metz , deux équipes au palmarès encore vierge dans cette compétition. Au coude à coude tout au long de la saison, c'est finalement les Nordistes qui remportent le titre, à la différence de buts [ 70 ]. Le championnat voit également un coude à coude tout au long de la saison entre les Girondins de Bordeaux , dirigés par Élie Baup , et l' Olympique de Marseille de Rolland Courbis.

Lors de la dernière journée de la saison, les deux équipes sont respectivement à 69 et 68 points avec donc l'avantage pour les Girondins. Le club du Rocher remporte ainsi son septième titre de champion de France mais souffre l'année suivante des départs de ses meilleurs joueurs [ 74 ]. En , Raynald Denoueix et son équipe de jeunes joueurs, en grande partie formés au FC Nantes et qui ont déjà remporté deux coupes de France en et , décrochent le huitième titre de champion de France du club [ 75 ].

«Emi» le bien aimé

En , l' Olympique lyonnais obtient son premier titre de champion de France lors de la dernière journée [ 76 ]. S'ensuit alors une série inédite de sept titres consécutifs de champion de France [ 77 ]. L'Olympique lyonnais commence le championnat avec une étiquette de favori. Alors que le club lyonnais est en tête lors de la neuvième journée [ 78 ] , il est peu à peu distancé par le leader lensois, qui compte sept points d'avance au soir de la dix-neuvième journée [ 79 ].

Mais l'écart ne va cesser de diminuer, à tel point qu'à la veille de la dernière journée, un seul point [ 80 ] départage les deux équipes, qui s'affrontent au stade de Gerland. Le duel tourne en faveur de l'Olympique lyonnais qui s'impose par trois buts à un et remporte ainsi son premier titre de champion [ 81 ]. L' année suivante , le scénario est similaire, après un début de saison poussif, l'Olympique lyonnais rattrape le peloton de tête à mi-saison.

À dix journées de la fin, le club est quatrième et compte six points de retard sur l' Olympique de Marseille [ 82 ] , mais six victoires consécutives lui permettent de prendre la tête au soir de la trente-deuxième journée, qu'il conserve jusqu'à la fin du championnat. La saison voit l'Olympique lyonnais de Paul Le Guen proposer un jeu plus offensif, qui permet à l'équipe de remporter un troisième titre d'affilée à l'issue d'un duel serré avec l' AS Monaco. En Ligue des champions , l'OL se hisse jusqu'en quart de finale avant d'être battu par le futur vainqueur de la compétition, le FC Porto [ 76 ].

Matchs en direct

La saison suivante, l'OL est plus dominateur en championnat, en tête dès la dixième journée, les Lyonnais terminent avec douze points d'avance sur leur dauphin, le Lille OSC. En Ligue des champions, ils s'arrêtent de nouveau en quart de finale, éliminés aux tirs au but par le PSV Eindhoven. L'équipe survole de nouveau le championnat , quinze points la séparant des Girondins de Bordeaux à la fin de la saison [ 83 ]. L' année suivante , l'OL accentue encore sa domination, puisque les Lyonnais ne chutent pour la première fois que face au Stade rennais le 4 novembre, après neuf victoires consécutives.

La deuxième moitié de saison est plus difficile, en mars , l'OL se fait éliminer en huitième de finale de la Ligue des champions par l' AS Rome [ 84 ] , puis perd la finale de la Coupe de la ligue contre les Girondins de Bordeaux [ 85 ]. Le club conserve néanmoins le titre champion de France, cinq matchs avant la fin de la saison, et égale son record du plus grand nombre de victoires à l'extérieur [ 76 ]. Bien qu'en tête tout au long de la saison, l'OL doit affronter la concurrence des Girondins de Bordeaux jusqu'à la dernière journée.

En disposant de l' AJ Auxerre , l'Olympique lyonnais est champion pour la septième fois consécutive et bat ainsi le record du nombre de championnats gagnés consécutivement en France [ Note 6 ].

Il remporte une semaine plus tard la coupe de France en prenant le dessus sur le Paris Saint-Germain , ce qui lui permet de fêter le premier doublé de son histoire [ 86 ]. Lors de la saison , les Girondins de Bordeaux remportent leur troisième Coupe de la Ligue face au Vannes OC , rejoignant le Paris Saint-Germain en tant que club ayant le plus de victoires dans cette compétition.

À la lutte avec l' Olympique de Marseille , le club termine sa saison sur une série de onze victoires consécutives. Il devient champion le 30 mai sur le terrain du Stade Malherbe Caen et remporte le sixième trophée de Champion de France de son histoire [ 88 ]. Le club brise sa série de dix-sept ans sans titre majeur le 27 mars en remportant la Coupe de la Ligue face aux Girondins de Bordeaux , puis en étant sacré champion de France deux journées avant la fin de la saison [ 89 ]. Cette décennie est marquée par les finances des clubs qui posent problèmes depuis En effet, ceux qui compensaient leurs déficits d'exploitation en vendant leurs meilleurs joueurs ne le peuvent plus depuis l'apparition d'une crise du marché des transferts en Europe, liée aux difficultés économiques que traverse le Vieux Continent.

La saison est importante dans l'histoire du Lille OSC puisque ce dernier réalise le doublé championnat-coupe de France, titres qui lui échappent respectivement depuis et Le LOSC termine le championnat à la première place devant le champion sortant, l' Olympique de Marseille , et bat en finale de coupe le Paris Saint-Germain , tenant du titre, au stade de France. Ce doublé est le deuxième de l'histoire des Dogues après celui de la saison et le seizième de l' histoire du football français [ 91 ] , [ 92 ]. Lors de la saison , le Montpellier HSC déjoue tous les pronostics de début de saison en devenant pour la première fois de son histoire champion de France lors de l'ultime journée d'une saison où le club n'aura quitté qu'une seule fois les deux premières places [ 93 ].

En , le rachat du Paris Saint Germain par le fonds d'investissement souverain Qatar Investment Authority QSI apporte au club des moyens financiers considérables qui lui permettent d'asseoir sa domination sur la Ligue 1. Ainsi, un an plus tard , le Paris Saint-Germain sous la direction de l'Italien Carlo Ancelotti remporte le troisième titre de champion de son histoire, après dix-neuf ans d'attente, en s'imposant à deux journées de la fin sur la pelouse de l' Olympique lyonnais [ 94 ] , oubliant sa déception de l'année précédente et la place de dauphin derrière le Montpellier HSC.

La saison suivante , la formation parisienne conserve son titre de champion de France [ 96 ] , le premier club français à réaliser cela depuis et l' Olympique lyonnais. Durant cette saison, Paris bat deux records: Durant la saison , le PSG conserve son titre de champion difficilement, après avoir pris les rênes du classement seulement à partir de la trentième journée [ 98 ].

En effet, d'abord l' Olympique de Marseille durant l'automne et l' Olympique lyonnais au cours de l'hiver ont empêché le club parisien de ravir le titre plus tôt. La saison voit le Paris Saint-Germain battre tous les records en remportant le championnat dès la trentième journée en battant l' ESTAC Troyes sur un score historique , il s'agit alors du record de la plus large victoire à l'extérieur et du titre acquis le plus tôt, alors que l'hiver n'est même pas encore terminé [ 99 ].

Il permet au club parisien de ravir le titre une quatrième fois consécutive et une sixième fois dans son histoire, se rapprochant peu à peu des hauteurs du palmarès français. En parallèle de ses succès en championnat, le Paris Saint-Germain réalise en le quadruplé inédit dans l'histoire du football français [ ] avec quatre titres à son actif durant cette saison, il s'agit de la Coupe de la Ligue , la Coupe de France , le Trophée des champions et enfin le championnat.

Le PSG réitère le quadruplé national en Lors de la saison , le Paris Saint-Germain ne peut empêcher l'ascension de l' AS Monaco , menée notamment par Radamel Falcao et Kylian Mbappé , qui remporte son huitième titre et met fin à la série de titres du club de la capitale. Ce dernier continue cependant sa domination sur les coupes nationales en soulevant la Coupe de la Ligue, la Coupe de France et le Trophée des champions.

La saison voit le retour en force du Paris Saint-Germain qui a renforcé son effectif durant le mercato estival avec les transferts faramineux de Neymar millions d'euros en provenance du FC Barcelone et Kylian Mbappé millions d'euros. Le PSG est champion de France pour la septième fois de son histoire après une victoire face au champion en titre au soir de la 33 e journée du championnat sur le score de 7 buts à 1. Depuis le premier championnat de France professionnel en jusqu'à la saison , 80 titres ont été mis en jeu.

Sur les 19 clubs qui sont parvenus à remporter le championnat, les plus titrés sont l' AS Saint-Étienne , l' Olympique de Marseille avec respectivement dix et neuf titres.

Résumé 18ème journée - Ligue 1 Conforama / 2018-19

Le tableau suivant liste les clubs vainqueurs du championnat de France et, pour chaque club, la division dans laquelle ils évoluent lors de la saison , le nombre de titre s remporté s et les années correspondantes par ordre chronologique. La grande équipe du FC Sète , en Le FC Sochaux champion de France en Célébration des joueurs du Lille OSC en En soixante-dix-huit éditions du championnat de France, de nombreux records ont été établis par les différents clubs participant à cette compétition.

Le plus grand nombre de points récoltés lors d'une même saison est détenu par le Paris SG , avec 96 points en victoire à trois points , alors que les records de points récoltés sur une même saison à domicile et à l'extérieur sont respectivement détenus par l' AS Monaco avec 52 points lors de la saison , victoire à trois points et par le Paris SG avec 48 points lors de la saison , victoire à trois points.

Le record d'invincibilité d'un club en première division est détenu par le Paris SG avec une série de 36 matchs sans défaite, à cheval sur les saisons et Le FC Nantes détient le record d'invincibilité sur une seule saison, 32 matchs sans défaite, une série réalisée lors de la saison Ce club détient également le record d'invincibilité à domicile avec 92 matchs sans défaite du 15 mai au 7 avril Le plus grand nombre de victoires consécutives est détenu par l' AS Monaco avec seize victoires à cheval entre la saison et la saison Le plus grand nombre de défaites consécutives est détenu par le Cercle Athlétique de Paris avec douze défaites lors de la saison [ ] et par le Grenoble Foot 38 à cheval entre la saison et la saison Le record du plus grand nombre de buts marqués sur une saison est détenu par le RC Paris avec buts lors de la saison tandis que le record du plus petit nombre de buts encaissés sur une saison, 19 buts , est établi lors de la saison par le Paris SG.

Ce club établit à cette occasion le record de la plus grande différence de buts sur une saison, avec buts marqués pour 19 buts encaissés soit une différence positive de La plus large victoire enregistrée lors d'un match de première division est celle du FC Sochaux-Montbéliard face à l' US Valenciennes-Anzin lors de la saison [ ]. Le joueur ayant joué le plus de matchs en première division est le gardien de but Mickaël Landreau , qui compte pas moins de matchs en première division avec 4 clubs différents, le FC Nantes , le Paris SG , le Lille OSC et le SC Bastia Il est suivi par deux autres gardiens de buts: Jean-Luc Ettori matchs et Dominique Dropsy matchs.

programme tv Ligue 1 calendrier match direct retransmission

Le joueur ayant joué le plus grand nombre de matchs consécutifs en première division est également un gardien de but, il s'agit de Fabien Cool pour ses rencontres avec l' AJ Auxerre. Le joueur de champ ayant joué le plus de matchs de première division est Alain Giresse qui se classe cinquième du classement général avec matchs entre et [ ].

Le meilleur buteur de l'histoire de la première division est l'Argentin Delio Onnis , qui a inscrit buts en matchs entre et Il est suivi par les Français Bernard Lacombe et Hervé Revelli , avec respectivement buts en matchs et buts en matchs. Le meilleur buteur sur une saison est le Yougoslave Josip Skoblar qui inscrit 44 buts avec l' Olympique de Marseille lors de la saison Le meilleur buteur français sur une saison est Philippe Gondet avec le FC Nantes durant le championnat Jean-Pierre Papin est le joueur ayant décroché le plus grand nombre de titres de meilleur buteur du championnat de France consécutifs en remportant cinq titres entre les saisons et Le record de buts inscrits en un seul match est codétenu par Jean Nicolas , avec le FC Rouen , et le Suisse André Abegglen , avec le FC Sochaux-Montbéliard , en inscrivant tous deux sept buts face à l' US Valenciennes , respectivement le 1 er mai et le 25 août Le but le plus rapide est celui de Michel Rio , joueur du SM Caen , inscrit le 15 février contre l' AS Cannes dès la huitième seconde du match [ ].

Le joueur ayant été le plus expulsé lors de matchs de première division est Cyril Rool avec vingt-deux cartons rouges obtenus tout au long de sa carrière. Le plus jeune joueur à participer à un match de première division est Laurent Paganelli , le 25 août avec l' AS Saint-Étienne , alors qu'il n'avait que quinze ans et dix mois. Il est suivi par Robert Herbin , par Lucien Leduc et par Laurent Blanc qui l'ont remporté tous trois à quatre reprises avec l' AS Saint-Étienne , , , pour le premier, avec l' AS Monaco , , et l' Olympique de Marseille pour le deuxième et avec les Girondins de Bordeaux et le Paris Saint-Germain , , pour le troisième.

Il y a plusieurs distinctions individuelles attribuées au terme d'une saison du championnat de France. Le trophée de l'Étoile d'or récompense le joueur le plus performant et régulier de la saison de première division du championnat de France, sans distinction de nationalité. Il est décerné à la fin de chaque saison au joueur ayant obtenu la meilleure moyenne d'étoiles attribuées à l'occasion de chaque match de championnat. La note d'un joueur est comprise entre 0 cas d'un joueur expulsé et 10 auparavant 6 étoiles attribuée de façon rarissime.

Depuis la saison , un classement spécifique est établi pour les gardiens de but. Le premier joueur à avoir remporté cette distinction est le Hollandais Kees Rijvers en Par la suite deux joueurs de champs et deux gardiens de but se sont illustrés en remportant à trois reprises l'Étoile d'or d'une saison. Il s'agit du Franco-Algérien Rachid Mekhloufi en , et , du Français Roger Lemerre en , et , et des gardiens de but Christophe Revault en , et et Hugo Lloris en , et France Football a attribué également depuis un trophée au meilleur entraîneur français de l'année.

Elle est organisée par l' Union nationale des footballeurs professionnels UNFP en mai à la fin de la saison de football [ ] , [ ]. Quatre grandes récompenses concernent les acteurs du championnat de France de première division: Le trophée du meilleur gardien n'est remis que depuis Pedro Miguel Pauleta et Eden Hazard l'ont quant à eux remporté à deux reprises, en et pour le portugais, en et pour le belge.

Eden Hazard et et Kylian Mbappé et sont les seuls joueurs à avoir remporté le trophée de meilleur espoir deux fois. Grégory Coupet , , , et Steve Mandanda , , , ont remporté à quatre reprises le trophée de meilleur gardien. Hugo Lloris complète le podium, avec trois titres , , Enfin, Laurent Blanc est le seul entraineur à avoir remporté le trophée du meilleur entraîneur à trois reprises en avec les Girondins de Bordeaux , en et avec le PSG.

Deux entraîneurs ont décroché deux fois ce même trophée: Lors de cette cérémonie, un trophée est remis à l'auteur du plus beau but de la saison selon le vote des supporteurs. De plus, une équipe type de première division est constituée. Ce coefficient par nation est utilisé pour attribuer à chaque pays un nombre de places pour les compétitions européennes Ligue des Champions et Ligue Europa ainsi que les tours auxquels les clubs doivent entrer dans la compétition.

Depuis , le championnat français fait partie des six meilleurs championnats européens. Jusqu'en , la France n'envoie que le champion en Ligue des champions, les trois ou quatre équipes suivantes participant à la Coupe UEFA , sauf qualification pour la Coupe des Coupes. À partir de , les vice-champions des huit meilleures ligues, dont a toujours fait partie la France depuis , sont autorisés à participer au tour préliminaire.

Depuis , la France reçoit le droit d'envoyer ses deux meilleurs clubs dans une phase de groupes élargie à 32 clubs, le troisième pouvant y entrer par un ou deux tours préliminaires. Les places qualificatives pour la Coupe Intertoto ont pu descendre jusqu'au dixième rang. Depuis l'abolition de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe en , le vainqueur de la Coupe de France est qualifié pour la Ligue Europa.

À partir de la création de la Coupe de la Ligue en , le vainqueur de cette compétition est également qualifié pour l'édition suivante de la Ligue Europa. D'autres dispositions s'appliquaient si le vainqueur d'une coupe européenne est français. La France pouvait disposer d'une place supplémentaire européenne au titre du fair play , de à Seul le RC Lens a bénéficié de cette qualification en Désormais, les fédérations les plus fair play sont récompensées financièrement par l'UEFA.

Cette place implique qu'à l'issue du championnat , seules les quatre premières places du championnat assurent de participer à une coupe d'Europe lors de la saison [ ]:. Dans le meilleur des cas, il est possible que huit clubs du championnat se qualifient pour les compétitions de l'UEFA: Le tableau suivant récapitule le palmarès du football français et monégasque dans les coupes d'Europe organisées par l' Union des associations européennes de football UEFA.

Les clubs en gras indiquent les succès en finale, le reste correspond aux défaites subies en finale continentale. Depuis la création des compétitions européennes en , sept équipes de première division ont disputé quinze finales continentales hors Coupe Intertoto pour un total de deux victoires. En plus de la Ligue des champions, de la Coupe des coupes, de la Ligue Europa et de la Supercoupe, les clubs français se sont distingués dans la Coupe Intertoto.

Cette compétition, qui permettait aux vainqueurs de se qualifier pour la Coupe UEFA, a vu douze clubs français obtenir chacun un titre. Les années sont les plus prolifiques pour le football français. Paris et Marseille participent à trois autres finales dans la décennie: L' AS Monaco et les Girondins de Bordeaux atteignent également une finale européenne dans cette décennie, tous deux battus par un club allemand respectivement le Werder Brême et le Bayern Munich.

Le championnat s'appelle alors Division nationale. Le 23 octobre , les clubs disposant d'une équipe professionnelle créent de plus l'Amicale des clubs amateurs utilisant des joueurs professionnels [ ]. Le 16 juin , la FFFA décide de confier la gestion du football professionnel à un organisme qui s'occupera désormais d'organiser seul le championnat de France [ ]. Elle devient le Groupement du football professionnel GFP le 15 janvier [ ].

Au conseil national de juillet , le projet d'unification des championnats amateurs et professionnels, avec l'institution d'un nouveau championnat National, pour des équipes à statut à la fois professionnel et amateur, est acté [ ]. Cette réorganisation des championnats nationaux, opérée conjointement par la Fédération française de football et le Groupement du football professionnel, va s'opérer sur deux saisons entre et [ ].

À la suite de la réforme, la Division nationale du championnat de France professionnel devient le premier échelon de la nouvelle pyramide et prend le nom de Division 1 [ ]. Le Groupement du football professionnel GFP change une nouvelle fois de nom le 20 février pour devenir la Ligue nationale de football LFP- [ ] , puis encore une fois le 7 juillet pour devenir la Ligue de football professionnel, date à laquelle la Division 1 devient la Ligue 1, nom actuel du championnat [ ].

Le championnat oppose vingt clubs français en une série de trente-huit rencontres jouées durant la saison de football. Le classement est calculé avec le barème de points suivant: La défaite ne rapporte aucun point. Les critères de départage entre plusieurs équipes sont, dans l'ordre d'importance, le plus grand nombre de points, la plus grande différence de buts générale, les confrontations directes entre les équipes concernées avec application de la règle des buts marqués à l'extérieur , le plus grand nombre de buts marqués, le plus grand nombre de buts marqués pendant une rencontre et la meilleure place au Challenge du fair-play un point par joueur averti, trois points par joueur exclu [ ].

À la fin de la saison, l'équipe terminant en tête du classement est sacrée championne de France, alors que les deux dernières sont reléguées en deuxième division et que l'antépénultième affronte le vainqueur des barrages de Ligue 2 en rencontre aller-retour. Les quatre premières places de ce championnat sont qualificatives pour les compétitions européennes que sont la Ligue des champions et la Ligue Europa. Les deux autres places sont attribuées au vainqueur de la coupe de France et à celui de la coupe de la Ligue [ Note 8 ].

Les dix-sept premiers du championnat de France de Ligue 1 , les deux premiers du Championnat de Ligue 2 appelés les promus et le vainqueur du barrage aller-retour opposant le 18 e de Ligue 1 au vainqueur des play-offs Ligue 2 participent à la saison Les deux derniers du classement final sont directement relégués et les deux premiers du niveau inférieur les remplacent.

À l'époque où la D2 était divisée en deux groupes, un premier match de pré-barrage, sur une rencontre sèche, opposait les deuxièmes d'un groupe qui recevaient les troisièmes de l'autre groupe. Les deux vainqueurs s'affrontaient ensuite en matchs aller-retour et le vainqueur de cette confrontation disputait alors les barrages d'accession contre le 18 e de D1, également en match aller-retour, la première rencontre étant toujours sur le terrain de l'équipe de D2. Afin de relancer le spectacle, la Ligue met en place plusieurs systèmes de bonifications. Le bonus des années est le plus fameux.

On accorde un point supplémentaire aux équipes marquant trois buts en [ ]. Ainsi, un match nul est récompensé d'un point supplémentaire pour chaque équipe, générant quelques matchs douteux. La Ligue rectifie le tir la saison suivante en accordant seulement un point supplémentaire à une équipe qui s'impose par au moins trois buts d'avance, puis abandonne cette formule qui prêta à controverses La Ligue joua également sur le nombre de points attribués pour une victoire.

Dès la saison , le système de la victoire à trois points est testé. Il est finalement adopté en Leur nombre est ensuite limité à trois, puis à deux, sur le terrain dès [ ]. Malgré ces restrictions, les clubs de D1 conservent en moyenne plus de cinq joueurs étrangers dans leur effectif jusqu'à la guerre [ ]. De à , le nombre moyen de joueurs étrangers par club de D1 passe de 1 à 3,45 [ ]. Paul Nicolas, président du Groupement des clubs autorisés , ferme les portes du championnat aux joueurs étrangers le 27 avril [ ].

Ceux étant déjà sous contrat peuvent cependant rester ils ne sont plus que 16 en D1 en , mais aucun joueur étranger ne peut plus être recruté. L'objectif de Nicolas est de favoriser la formation au sein des clubs. Entre et , les clubs peuvent recruter un joueur étranger, mais la frontière est ensuite de nouveau fermée jusqu'en De nombreux joueurs africains profitent de la période de fermeture du marché étranger pour faire leur entrée en masse en D1.

Les clubs jouent en effet sur la double nationalité de ces joueurs, tous nés sous autorité française, empire colonial oblige. À partir de , le marché étranger ne sera plus jamais interdit aux clubs français. Le nombre de joueurs étrangers par club est d'abord limité à deux, puis à trois. L' arrêt Bosman modifie la donne en profondeur en créant de fait un marché européen ouvert à partir de la saison - Le Groupement tente d'introduire le douzième homme en Championnat à partir de la saison